Ouverture d’un « living lab » dédié aux usages pédagogiques des tablettes numériques

Éducation Technologies

Connaît-on vraiment, et avec pertinence, les meilleures façons d’utiliser les tablettes numériques à l’école ? A en croire la Cité des Savoirs, pas si sûr. Ce groupement d’intérêt public, situé à Poitiers, vient en effet d’annoncer début juin 2012 qu’il pilotera un projet de « living lab » pour réfléchir autour d’une expérimentation menée avec des élèves de CM2 et de 6e. Le Scéren-CNDP est partie prenante de cette initiative, qui démarrera concrètement à la rentrée prochaine…

Un nouveau projet autour des tablettes numériques dans le scolaire est né, « EduTablettes-86 ». Mais celui-ci se veut structurant, avec pour objectif non pas de généraliser l’équipement individuel des élèves mais d’analyser à partir de groupes test les meilleures conditions de déploiement pour des usages pédagogiquement solides.

La Cité des Savoirs et le Scéren-CNDP viennent en effet d’annoncer le 1er juin 2012 qu’ils piloteront ce projet, réunissant également le Grand Poitiers, le conseil général de la Vienne, le rectorat de l’académie de Poitiers et le service départemental de l’Éducation nationale de la Vienne, le département ingénierie des médias de l’université de Poitiers, l’agence nationale des usages des Tice du CNDP et la société eduPad.

Dès la rentrée 2012 des élèves de deux classes de CM2 de Poitiers et de deux classes de 6eme du département se verront remettre des tablettes numériques. « L’observation des usages permettra d’engager une réflexion sur ce nouvel outil, l’adaptation des contenus éducatifs, son usage sur les temps scolaires, périscolaires, et familiales appuyée sur la réalité de ces classes », soulignent les partenaires.

Concept du « living lab »

Un « living lab », défini comme un « laboratoire de réflexion et d’expérimentation qui intègre l’usager dans le processus d’innovation », sera créé pour l’occasion. Il permettra d’identifier les « conditions d’un déploiement optimal de l’usage des tablettes numériques » au bénéfice de l’ensemble des acteurs de l’école, soit les enseignants, les parents d’élèves, les services académiques et départementaux de l’Éducation nationale, les services des collectivités territoriales, etc.

Concrètement, quatre objectifs sont d’ores et déjà clairement posés pour le projet EduTablettes-86. Les experts réunis dans le living lab devront « expérimenter les spécificités et les contraintes techniques, organisationnelles, et stratégiques du déploiement des tablettes numériques », mais aussi « évaluer les exerciseurs (logiciels qui permet à l’utilisateur de créer ses propres questions avec ses propres documents) et leurs usages ». Ils devront « mieux connaître l’activité des élèves et identifier les meilleures conditions de réussite »  et « évaluer les apports pour les enseignants et les apprentissages des élèves ».

Le GIP Cité des savoirs regroupe depuis 2007, l’université de Poitiers, le Cned (Centre national d’enseignement à distance), le CNDP, l’Esen , le Cnam Poitou-Charentes, le conseil général de la Vienne et la fondation Prospective et innovation. Il est hébergé au CEI (Centre d’entreprises et d’innovation) du conseil général sur le site du Futuroscope près de Poitiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.